Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MONTPELLIER MÉTROPOLE ÉCOLOGIE

Jean Claude BIAU Actions sociales & écologistes MONTPELLIER MÉTROPOLE MEDITERRANEE & OCCITANIE

MONTPELLIER MÉTROPOLE ÉCOLOGIE

Microcrédit: réponse à Joseph Francis

logo-ml.gif       RÉACTION Microcrédit :

 « La Région mobilisée depuis 2004 » Marie Meunier-Polge,

mm.jpg« La Région mobilisée depuis 2004 » Marie Meunier-Polge, présidente du groupe Les Ecologistes au conseil régional Languedoc-Roussillon, vice-présidente commission développement économique déléguée à l'Economie sociale et solidaire répond à Joseph Francis (édition ML du jeudi 7 janvier) : « Je lis que le Président de la Comeca (Ndlr : Joseph Francis) déclare que la Région ne fait rien pour le microcrédit et rien pour les petits restaurants(...) Peut-être (son) intérêt pour le microcrédit est-il trop récent ... ? Je me dois modestement de l'éclairer : Il s'agit d'un prêt d'un montant maximum de 23 000 € (...) accordé à une personne pour un projet lui permettant de retrouver une autonomie économique (...) Sur les plus de 10 000 personnes qui créent chaque année une entreprise dans notre région, on estime
qu'un bon tiers a des difficultés à boucler leur plan de financement en raison de leur manque de solvabilité. Ce constat, la Région l'a fait dès 2004 et a mené une politique volontariste pour permettre aux créateurs de très petites PME d'avoir accès à des financements. Ainsi, la Région a mobilisé l'ensemble des acteurs du crédit solidaire (...) et a consacré 2,8 M € pour financer des expertises destinées à favoriser la décision de prêt bancaire, 5, 3 M € pour alimenter des fonds de microcrédits (en dehors des autres fonds de garantie régionaux et d'Etat). Avec pour résultats, l'octroi de 5 000 prêts pour un montant de 70 M€ de prêts accordés entraînant la création de 7 000 emplois. Qu'il faille faire plus, sans doute, nous sommes prêts à en discuter, mais il faudra sortir les calculettes. » « Que (Joseph Francis) se soucie également des restaurants est également une très bonne nouvelle, mais au-delà de cette préoccupation, j'ai du mal à comprendre qu'un chef d'entreprise puisse recommander à un organisme public d'effacer les dettes des petites entreprises. La Région ne peut pas tout faire et nous avons clairement choisi d'aider les entreprises sur des orientations très claires en soutenant leurs investissements créateurs d'emplois et leurs besoins en fonds de roulement... »

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article