Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PROGRAMME L'AVENIR EN COMMUN (AEC) PRÉSIDENTIELLE 2022 #unionpopulaire

GAUCHE(S) ANALYSE

Programme présidentiel de Mélenchon : ce qui change, ce qui demeure

Réactualisé à l’aune du quinquennat écoulé, « L’Avenir en commun » est débarrassé des points qui avaient le plus fait polémique en 2017, comme l’hypothèse d’une sortie de l’Union européenne. Pour le reste, la continuité domine : VIe République, planification écologique et partage des richesses.

Fabien Escalona et Pauline Graulle

24 novembre 2021 à 19h29

L’écologie en majesté Premier constat, l’importance accrue accordée à l’écologie.

Entendue comme rupture avec le productivisme, cette thématique occupe une place encore plus fondamentale que

dans le programme de 2017 (10 pages y étaient alors consacrées, contre 25 dans l’AEC version 2022), au point de

détrôner le social dans l’ordre du chapitrage. Arrivant en deuxième position dans le programme, après la question

institutionnelle et démocratique, la question écologique y est développée de manière plus ambitieuse et plus précise.

L’introduction de Jean-Luc Mélenchon est d’ailleurs précédée d’un exergue qui donne le ton et « résume le projet » 

« L’harmonie des êtres humains entre eux et avec la nature comme vision du monde ».

La notion de « bifurcation » écologique est venue remplacer celle de « transition », ce qui suggère une volonté de rupture plus franche à opérer à court terme dans nos modes de production, d’échange et de consommation. La « planification » (terme récurrent dans le programme), articulée sur plusieurs niveaux territoriaux, est la méthode avancée pour opérer cette bifurcation, c’est-à-dire répondre aux besoins sociaux dans le respect des écosystèmes.

Ce choix correspond à l’approche récemment défendue par l’économiste Cédric Durand dans la prestigieuse revue critique New Left Review. Il y pourfend la méthode (néo)libérale actuellement en vigueur, qui se contente d’augmenter le prix du carbone et des pollutions mais sans garantie de résultat (la baisse effective et à temps des émissions) ni de justice dans la répartition des efforts requis.   

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article